Les différents appareils
dentaires d’orthodontie

Bagues, gouttières transparentes, appareil lingual ? Le choix de votre appareil dentaire dépend avant tout du bilan orthodontique réalisé par votre praticien. En fonction des problèmes d’alignement de dents et de décalage entre machoires (malocclusion) à traiter, de vos contraintes et du prix, il vous proposera la solution orthodontique la plus adaptée à votre problème de santé ou d’esthétique.

Les appareils dentaires invisibles

L’appareil lingual

Un appareil lingual est constitué d’attaches métalliques qui vont être fixées sur le versant interne des dents du patient, autrement dit du côté de sa langue. De fait, les attaches de l’appareil sont invisibles, ce qui est très pratique pour les adultes qui souhaitent suivre un traitement en toute discrétion. L’orthodontie linguale est donc en réalité un système d’attaches qui s’inspire de la technique la plus courante, l’orthodontie avec bagues, qui sont de leur côté exclusivement posées sur la face externe de chaque dent.

Il est important de préciser que le port d’un appareil lingual peut s’avérer gênant les premières semaines et parfois provoquer des difficultés d’élocution (zozotement, chuintement) ainsi qu’une sensation de gêne. Des inconforts qui ont généralement l’habitude de disparaître après un temps d’acclimatation (jours, semaines ou mois) de la part des patients.

L’ appareil avec gouttières transparentes Invisalign

La technique orthodontique par gouttières transparentes Invisalign permet d’aligner les dents des patients de manière rapide, efficace, confortable et indolore. Le système opérationnel est relativement simple : une série d’aligneurs plastiques transparents, fabriqués sur mesure, déplacent votre dentition, millimètre par millimètre, jusqu’à la position finale souhaitée. Chaque gouttière, également appelée aligneur, doit être portée pendant une à deux semaines environ avant d’être remplacée par le suivant, et ainsi de suite jusqu’au terme du traitement (plusieurs paires de gouttières sont remises au patient qui les changent à la maison, limitant ainsi au strict minimum les visites de contrôle du traitement par l’orthodontiste. Les gouttières sont fabriquées à l’avance grâce à l’intelligence artificielle et à la stratégie de traitement de votre orthodontiste).

Les appareils dentaires multi attaches

Les bagues en métal

Les techniques multi-attaches, usuellement appelés bagues sont certainement les traitements orthodontiques les plus connus. Des arcs métalliques relient chaque attache ou bracket et parfois des élastiques (auxiliaires inter-maxillaires) seront utilisés pour compléter l’appareil. Bien que très couramment utilisé, ce traitement présente le désavantage d’être inesthétique. Un frein non négligeable à la fois pour un adolescent, dans un cadre scolaire ou sportif, mais aussi pour l’adulte, dans sa vie sociale comme professionnelle.

Les bagues en céramique

Les bagues en céramique s’avèrent beaucoup plus discrètes que des bagues précédemment évoquées car elles ont l’avantage de pouvoir se confondre avec la couleur des dents. Un confort visuel qui peut faire la différence pour les patients soucieux de la dimension esthétique de leur traitement orthodontique.

Collées sur chaque dent et reliées par un fil de couleur blanche ou acier, les attaches jouent un rôle clé pour corriger l’alignement grâce à la pression exercée tout au long du traitement. L’ajustement de ce fil, réalisé uniquement par l’orthodontiste, sera indispensable pour replacer les dents dans la meilleure position possible.

Il est important de préciser que ces deux types d’appareils doivent constamment être portés : il est donc impossible pour le patient de retirer l’appareillage sans l’intervention de l’orthodontiste.

Les appareils de contention

Les dispositifs de contention dentaire ne servent ni à déplacer les dents ni à corriger leurs positions, mais bien à maintenir les dents alignées dans leur nouveau positionnement après le traitement. En effet, sans contention, les dents reprennent (rapidement) leurs positions d’origine.

Ils sont proposés en fin de traitement orthodontique, pour que le résultat soit stabilisé et qu’il perdure dans le temps. Cette phase qui fait suite au traitement est proposée sous forme d’un fil collé sur la face interne des dents (contention collée) ou d’un appareil amovible à porter la nuit. En effet, même après un traitement d’orthodontie, chaque dent peut continuer de se déplacer et ce, tout au long de la vie.. 

Les autres types d’appareils dentaires

Les appareils fonctionnels

Les appareils fonctionnels sont principalement destinés aux enfants en cours de croissance et parfois dans le cadre des traitements des adolescents. Ils permettent d’orienter le développement dentaire et de corriger de manière précoce le décalage des mâchoires. Ces appareils peuvent être fixes dans la bouche ou bien amovibles.

Les appareils d’expansion

Les appareils d’expansion maxillaire permettent d’élargir le palais et de rétablir un bon équilibre entre la largeur des mâchoires. Une mâchoire supérieure trop étroite peut en effet entraîner des gênes respiratoires et des malocclusions. Ils sont généralement proposés dans le cadre de l’orthodontie de l’enfant.

L’âge idéal pour effectuer une expansion se situant aux alentours de 8 ans mais elle peut être réalisée jusqu à la fermeture de la suture palatine, c’est à dire jusqu’à l’âge de 15 ans. Côté technique, l’appareil d’expansion est collé aux dents supérieures. Une vis située au centre de l’appareil permet de l’activer chaque jour pour, progressivement et sans douleur, élargir la mâchoire.

Combien coûtent les différents traitements orthodontiques ?

Le prix d’un traitement orthodontique se calcule essentiellement selon deux critères que sont la technique choisie et la complexité de la problématique orthodontique à traiter.

Un traitement classique par brackets se distingue déjà par la matière de l’appareil : l’usage de bagues en métal coûtera en moyenne 4 000 euros tandis que la pose de bagues en céramique s’élèvera plutôt à 6 000 euros.

Pour des traitements de type lingual, les prix pour de l’orthodontie adulte peuvent s’étendre de 8 000 à 10 000 euros tandis que le coût pour un traitement par gouttières transparentes sera compris entre 2 000 et 8 000 euros, là encore selon la complexité de la problématique du patient.

Pour les enfants et les adolescents avant 16 ans, le traitement d’orthodontie est, en partie, pris en charge par l’Assurance Maladie, ce qui n’est pas le cas pour un adulte. Mais, compte tenu de cette faible base de remboursement comparée aux honoraires de traitement, ce montant de prise en charge pourra être complété en faisant appel à une mutuelle de santé.

En fonction de la stratégie retenue, votre orthodontiste établira un devis détaillé qu’il vous présentera et expliquera avant de démarrer le traitement orthodontique.