Le traitement orthodontique
chez l’enfant

Pourquoi accompagner son enfant consulter un orthodontiste ?
Pourquoi accompagner son enfant consulter un orthodontiste ?

Pourquoi accompagner son enfant consulter un orthodontiste ?

L’orthodontie est une spécialité de la chirurgie dentaire dédiée à la prévention et à la correction des anomalies de la dentition, qu’elles soient liées au positionnement des mâchoires ou à l’alignement des dents.

Une consultation précoce chez un orthodontiste, dès l’âge de 6 ans, n’est pas trop prématurée car elle permettra de repérer d’ores et déjà certaines anomalies de santé bucco-dentaire :

  • des dents malpositonnées ou n’ayant la place nécessaire pour réaliser leur éruption entre deux dents,
  • une malocclusion dentaire :  décalage ou mauvais emboîtement entre les deux mâchoires. Cette situation est d’autant plus fréquente chez les enfants ayant tendance à sucer leur pouce ou à utiliser une tétine,
  • des anomalies des fonctions physiologiques : problème d’élocution, de mastication ou de déglutition, apnée du sommeil…
A quel âge un enfant peut-il commencer l’orthodontie ?
A quel âge un enfant peut-il commencer l’orthodontie ?

A quel âge un enfant peut-il commencer l’orthodontie ?

Un traitement orthodontique peut démarrer à l’âge de 7 ans, dans la mesure où l’enfant n’a pas encore à cet âge sa dentition définitive.

Si l’orthodontiste diagnostique une malocclusion à corriger, un décalage entre machoires dont la croissance est ralentie, ou bien un préjudice esthétique (pouvant entrainer un manque de confiance en soi du fait de moqueries à l’ecole par exemple ), un traitement pourra peut-être être prescrit avant l’âge de 7 ans.

Dès l’âge de 6 ans, il est ainsi recommandé de réaliser ne serait ce qu’une visite de dépistage chez l’orthodontiste afin de dresser un bilan de santé bucco-dentaire et de mettre en place un programme de soin adapté, si cela le nécessite.

Quels sont les différents appareils dentaires proposés ?

Le choix de l’appareil préconisé par l’orthodontiste dépendra non seulement de de l’âge de l’enfant mais également des objectifs de traitement. S’il s’agit de prévenir et de corriger les décalages entre les mâchoires , ou une machoire trop étroite pour accueillir les dents définitives, l’orthodontiste proposera un appareil dentaire (appareil orthodontique ou d’orthopédie dento-faciale) fixe ou amovible. Les appareils amovibles d ‘ancienne génération (de taille importante) sont généralement portés la nuit pour ne pas gêner les enfants dans leur vie quotidienne. Les récents appareils amovibles  , légers et discrets,  comme les gouttières transparentes, peuvent être portés également la journée car sans aucune gêne pour le quotidien et les  activités de l’enfant.

En cas de machoire dentaire supérieure trop étroite, le dentiste pourra également proposer un extenseur de palais. Cet appareil dentaire permet d’écarter la machoire progressivement et très doucement (action sur la croisssance de la suture du palais) grâce à un système de clé à tourner chaque jour pour augmenter pour augmenter la largeur de la machoire et de l ‘arcade dentaire.
 
Pour les enfants plus grands, dont la croissance est terminée (16 ans pour une fille , 17 ans pour un garçon en moyenne), il est même éventuellement possible d’envisager un traitement orthodontique pour adultes : bagues métal, bagues céramique, appareil lingual ou traitement par gouttières transparentes.

Combien de temps dure le traitement orthodontique ?

La durée moyenne d’un traitement orthodontique chez les enfants de 7 à 11 ans varient entre 6 et 18 mois. Une période clé pour que l’enfant dispose d’une dentition saine et harmonieuse à l’âge adulte.

Au-delà de cette durée moyenne, tout va évidemment dépendre de l’âge initial de l’enfant, du plan de traitement et de la complexité du cas, auxquels s’ajoutent le sérieux et de la coopération de l’enfant pendant le traitement et de la technique utilisée.

 

Quel est le coût d’un traitement orthodontique pour enfant ?

Le coût d’un appareil dentaire varie légèrement selon le type d’appareillage choisi et surtout en fonction de la complexité de la problématique à traiter. Il faut savoir que les tarifs sont fixés librement par chaque orthodontiste et s’échelonnent en moyenne entre 600 et 1600 euros par semestre. L’orthodontiste vous transmettra bien entendu un devis détaillé avant le démarrage du traitement et des soins à envisager, tout en précisant le reste à charge apres remboursement de la sécurité sociale et de la mutuelle.

Les soins sont-ils pris en charge par l’Assurance Maladie ?

L’Assurance Maladie propose une prise en charge de l’orthodontie à condition que le traitement ait débuté avant le 16ème anniversaire de l’enfant pour un maximum de 6 semestres consécutifs ou non. Elle prend également en charge deux années de contention (stabilisation du traitement).

Ce remboursement de ces soins d’orthodontie par la sécurité sociale est toutefois soumise à deux conditions :

  • Le traitement d’orthodontie doit démarrer avant le 16ème anniversaire de l’enfant
  • Il est nécessaire d’adresser une demande d’accord à la Sécurité Sociale avant le démarrage du traitement[1]
  • Un traitement debuté chez un praticien peut être poursuivi par un autre, même apres une interruption dans le temps

Chaque semestre actif bénéficie d’une prise en charge d’un montant de 193,50 € (100%) par votre caisse d’Assurance Maladie, le reste à charge pouvant être remboursé partiellement ou totalement par votre mutuelle ou votre assurance complémentaire selon votre contrat. En clair, les mutuelles proposent un remboursement systématique (partiellement ou totalement) des traitements d’orthodontie pour les adolescents de moins de 16 ans. 

FAQ

A quel âge réaliser la première consultation ?

Les parents peuvent emmener leur enfant pour une première consultation chez l’orthodontiste dès l’âge de 6 ans, quand les incisives temporaires commencent à tomber. C’est la période dite de  « denture mixte », celle durant laquelle les dents définitives commencent progressivement à remplacer les dents de lait.

Quels sont les signes d'alerte devant amener à consulter un orthodontiste ?

Avant l’apparition des dents définitives, certains signes peuvent vous alerter. Vous pouvez par exemple observer un chevauchement des dents, des espacements prononcés, un décalage entre les dents du haut et celles du bas, une tendance à respirer souvent par la bouche, une mâchoire trop avancée, ou encore des ronflements nocturnes.

Quels sont les traitements à privilégier ?

De nos jours, de nombreux traitements permettent de corriger durablement ces désagréments chez l’enfant. En cas de doute ou si vous avez besoin d’informations, consulter un orthodontiste. Il réalisera un diagnostic et saura vous conseiller sur la nécessité ou non de mettre en place un traitement pour votre enfant.

Quels sont les bénéfices d'un traitement orthodontique chez l'enfant ?

Les bénéfices d’un traitement orthodontique sont à la fois esthétiques et fonctionnels.

  • Esthétiques (alignement, création de place pour l’évolution des dents définitives, meilleures positons des mâchoires au sein du visage).
  • Profiter du jeune âge de l’enfant pour utiliser la croissance afin d’optimiser le futur résultat et de diminuer le temps de traitement à l’adolescence de plus d’1 an.
  • Meilleure mastication.
  • Améliorer la respiration (ventilation).
  • Améliorer l’élocution.
  • Optimiser la croissance des mâchoires pour corriger le décalage.
  • Améliorer la posture cervico-dorsale
  • Diminuer le risque d’apparition de caries grâce à l’alignement.
  • Diminuer le risque de fracture des incisives avancées en cas de choc.
  • Eviter, même en présence d’un manque de place important, d’ avoir recours à des extractions de dents définitives.